Le Nord-Kivu présent à la troisième édition de la semaine française ouverte à Kinshasa/Gombe.

kin sibo

La province du Nord-Kivu est présente,  grâce à la vision du Gouverneur Julien Paluku, à la troisième édition de la semaine française organisée à partir de ce jeudi 02 juin, à Kinshasa, à Kinshasa par l’ambassade de la France en République démocratique du Congo  à travers la chambre du commerce. 

A l’ouverture de cette troisième édition, le  Premier  ministre  Augustin Matata Mponyo est revenu sur l’opportunité de cette semaine laquelle, selon lui, constitue un canal par lequel les investisseurs  sont au parfum du degré du climat d’amélioration des  affaires en République démocratique du Congo.

De son coté, l’ambassadeur de la France en RDC, Remi Alain a salué les efforts du Gouvernement congolais pour ce partenariat qui constitue un trait d’union entre les investisseurs français et leurs homologues congolais dans le cadre de des affaires par le biais de la chambre de commerce.  

Il s’agit pour l’Exécutif Provincial  du Nord-Kivu de saisir cette opportunité pour défier les mauvaises langues qui  ternissent, à longueur des journées, l’image de  la province  présentée comme étant la capitale des guerres et des viols sans fin.

La quête des investisseurs   à qui il offre nos seulement les potentialités mais aussi  facilité le processus  du protocole  vers un partenariat gagnant-gagnant, reste le leitmotiv pour le Nord-Kivu qui constitue une occasion d’expositions et d’échanges entre les investisseurs potentiels français et congolais.

Cette troisième édition à laquelle prennent part près de quatre cent sociétés et entreprises se tient sous la thématique « l’émergence en RDC opportunité et climat d’affaires ». A l’ouverture, le stand du Nord-Kivu a attiré des investisseurs français  et congolais intéressés par les activités agropastorales.

Célestin Sibomana Shumbusho Kapitula.